Communauté de solidarité

Une organisation en développement

La communauté de solidarité est la continuité des groupes exploratoires et regroupe différents type de cercles de pratique selon le secteur d’activités et le champs d’intérêt de ses membres.

Tous ces cercles sont regroupés dans un réseau, organisé de façon sociocratique et appelé la communauté de solidarité (CS).  Ce réseau pourra donc prendre de l’expansion, de façon organique, au fur et à mesure de l’implication de ses membres.

Participants

Les membres de la CS sont des personnes engagées (conseillers professionnels, chefs de projet, cadres, dirigeants, entrepreneurs, intervenants) dans des projets de transformation de nos façons de vivre et de travailler ensemble dans différents domaines.  Ils se regroupent par affinité et centre d’intérêt.

Intention et bénéfices escomptés

Les participants de notre communautés sociocratique de solidarité partagent une intention commune : celle de se soutenir mutuellement dans leur développement, d’accroitre leurs compétences en leadership pour développer des projets qui valorisent :

  • La mobilisation des collaborateurs autour de projets communs ;
  • La gestion ouverte et responsable des tensions et des différends ;
  • L’équivalence des individus dans le processus de prise de décision ;
  • La coopération plutôt que la compétition comme stratégie de création de valeurs ;
  • La mesure dans une perspective d’apprentissage et d’amélioration continue ;
  • La mesure active du développement des individus, des équipes et de l’organisation ;
  • Le partage des informations, des références et des ressources utiles au succès de chacun.

L’encadrement

Chaque groupe de pratique au sein de la communauté sociocratique de solidarité est constitué d’environ 6 à 8 personnes. Il comprend un chef et des membres qui ensembles élisent leurs officiers de cercle (animateurs, secrétaire et second lien). Le cercle de pratique ainsi constitué est intégré à la communauté sociocratique de solidarité.

Un expert agréé en sociocratie supervise le fonctionnement et le développement de chaque groupe de pratique. Son rôle consiste à faciliter :

  • L’auto-organisation du groupe et le co-développement comme mode d’apprentissage ;
  • L’émergence d’un esprit d’équipe authentique et bienveillant au sein du groupe ;
  • L’intégration d’apports théoriques ;
  • Le transfert des apprentissages en milieu de travail ;

Le contenu

Le contenu des rencontres est décidé sur la base du consentement mutuel des participants et ajusté d’une séance à l’autre en fonction des besoins communs. L’expérience de chaque participant et la vie même du cercle de pratique sont des sujets d’apprentissage collectif. L’implication personnelle est donc requise.

L’engagement des participants

Les modalités d’engagement dans les cercles de pratique sont différentes dans la durée (un minimum de 6 rencontres par année) selon la catégorie de cercle de pratique auquel vous souhaitez adhérer.

Je souhaite me joindre à un groupe de la communauté

1 + 6 = ?

Au Canada

Aucun événement